Toutes les aides

Objectif(s) :

La Région propose un prêt jusqu'à 1 000 euros pour aider les jeunes à passer leur permis de conduire.

Avoir son permis de conduire, c'est une première étape vers l'accès à l'emploi. La Région est sensible à la question de la mobilité des jeunes et à leur insertion sur le marché du travail. Voilà pourquoi elle lance ce dispositif d'aide à l'obtention du permis B.

L'aide peut être accordée soit pour la préparation aux épreuves théorique (code) et pratique (conduite) du permis de conduire B, soit seulement pour la préparation de l'épreuve pratique (conduite) si l'épreuve théorique (code) a déjà été obtenue.

Objectif(s) :

Faciliter les transmissions d'exploitations, promouvoir l'installation de nouveaux agriculteurs, et maintenir le maximum d'agriculteurs en activité sur le territoire :

  • en accompagnant les agriculteurs souhaitant céder leur exploitation (dispositif d'accompagnement « ACTiv ton installation, prépare ta transmission »)
  • en accompagnant les porteurs de projet avant et après leur installation (dispositif d'accompagnement « ACTiv ton installation, prépare ta transmission »)
  • en aidant les installations créatrices de valeur ajoutée (ARSI/Prêt d'honneur)
Objectif(s) :
  • Améliorer la qualité et la diversité des offres et produits de tourisme de mémoire offertes en Hauts-de-France,
  • Conforter les Hauts-de-France en tant que destination touristique et améliorer l'attractivité régionale,
  • Anticiper les évolutions du secteur et saisir les opportunités,
  • Innover dans l'offre pour renforcer la compétitivité de l'économie touristique et l'attractivité de la région Hauts-de-France.
Objectif(s) :
  • Permettre le développement économique, la structuration et la transmission des entreprises,
  • Favoriser le retour à l'emploi et l'apport de compétences pour les personnes en recherche d'activité.
Objectif(s) :
  • Accompagner les projets de recherche académique non aboutis, dont la faisabilité et la preuve de concept ne sont pas encore validés, mais dont les résultats pourraient présenter un potentiel de maturation en vue de leur transfert vers le monde socio-économique,
  • Rendre utilisables ou commercialisables les résultats, les connaissances et les compétences de la recherche, par les acteurs du monde économique ou la société.
Objectif(s) :

Soutenir les projets de diversification des agriculteurs sur trois volets :

  • Les aides aux investissements dans les exploitations,
  • L'accompagnement qualifié et accessible en Hauts-de-France,
  • La valorisation des réussites de diversification.





Objectif(s) :

L'eau est à la fois une ressource fondamentale pour la région Hauts de France mais également un risque quand elle est en excès ou en déficit.

Dans la délibération adoptée le 21 novembre 2019 « Protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques et humides et gestion des risques naturels continentaux 2019-2021 », la Région a adopté un cadre d'action en tant qu'acteur et contributeur de la gestion équilibrée de la ressource en eau.

Les risques naturels sont provoqués par un aléa naturel (présence de rivières, de nappes et de la mer, sources inhérente  de  risques)  croisé  avec  la  présence  d'enjeux  humains  importants,  et  aggravé  par  le  changement climatique. Les Hauts-de-France abritent de nombreuses rivières et ont une vaste une façade maritime. Au-delà des phénomènes naturels, la conjugaison de l'occupation humaine en zone inondable, l'artificialisation des sols et des  rivières,  ainsi  que  la  régression  des  prairies  permanentes  et  l'augmentation  de  la  taille  des  parcelles  contribuent à accentuer très fortement ces risques. D'autre part, le territoire n'est pas sans connaître des périodes de sécheresse printanières et estivales qui interrogent les modes de consommation de la ressource en eau. La Région soutient les politiques de prévention des risques et d'adaptation du territoire appuyées sur les « solutions fondées  sur  la  nature »,  l'adaptation  au  changement  climatique  ainsi  qu'une  gouvernance  locale  adaptée  à  la gestion des enjeux et conflits.

La Région soutient dans le cadre d'un programme global animé à l'échelle des bassins versants vulnérables (reconnus via PAPI, SAGE ou autre démarche globale de prévention) :

  • les études et travaux éligibles portent sur : 

-  la connaissance sur le fonctionnement hydraulique,

-  le ralentissement et le stockage temporaire des flux : création ou préservation de zones d'expansion de crue, ralentissement dynamique par sur-stockage, travaux annexes et acquisitions foncières associées (limitées aux zones d'expansion de crue).

Ces travaux doivent être compatibles avec le maintien et le développement de la biodiversité.

  • les actions d'étude et d'animation portent sur :

-  les études de définition des plans d'actions et de prévention des inondations (PAPI), études coûts-bénéfices et multicritères, études de connaissance et d'observation sur les risques, 

- les actions de sensibilisation et de communication.

  • les démarches de protection de la ressource et d'adaptation au changement climatique :

- les études  d'amélioration  de  la  connaissance  sur  le  risque  d'étiage  et  de  baisse  de niveau de nappe (scénarios alternatifs, expérimentations),

- les opérations d'adaptation au changement climatique : études  opérationnelles  et  travaux  permettant  l'infiltration  des  pluies  grâce  à  la  dés-imperméabilisation  du milieu urbain existant et en favorisant le développement de la nature en ville dans le tissu ancien : études, maîtrise d'œuvre et travaux pour la création d'espaces verts et naturels, d'ouvrages naturels d'infiltration des eaux pluviales (noues…), voiries et parkings végétalisés ou poreux, toitures végétalisées (dans la limite d'une aide régionale plafonnée à 50 000 €).

- l'animation,  le  conseil,  la  communication,  la  sensibilisation  et  la  formation,  la  recherche  appliquée  et l'expérimentation.

  • le renforcement de la gouvernance autour des enjeux de gestion de la ressource en eau et des milieux aquatiques :

-  les études pour la mise en place, la révision et l'application des Schémas d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE),

-  les  études  relatives  à  la  délimitation  des  zones  humides  et  leur  prise  en  compte  dans  l'aménagement  du territoire  dans  le  cadre  des  Schémas  d'aménagement  et  de  gestion  des  eaux  ou  de  tout  autre  territoire compétent.

Objectif(s) :

La gestion équilibrée et durable de l'eau vise à la fois à assurer la préservation des écosystèmes aquatiques, des sites et des zones humides, tout en prenant en compte les différents usages de l'eau et des milieux, des enjeux en zone inondable et des problématiques liées au changement climatique.

Cette gestion permet de satisfaire ou de concilier les exigences de la vie biologique du milieu récepteur, le libre écoulement des eaux, la protection des biens et des personnes contre les inondations et les activités humaines.

Dans le cadre de sa Politique Régionale Biodiversité 2016-2021 "Homme-Nature, un Pacte pour la Biodiversité" adoptée le 30 mars 2017, la Région souhaite agir concrètement et prioritairement en faveur des écosystèmes (axe 1), par leur développement et leur gestion et en agissant également pour les sites naturels remarquables. Dans la délibération adoptée le 21 novembre 2019 « Protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques et humides et gestion des risques naturels continentaux 2019-2021 », la Région a adopté un cadre d'action en tant qu'acteur et contributeur de la gestion équilibrée de la ressource en eau.

L'intervention en faveur de l'eau et de ses milieux associés entre totalement dans ces objectifs : l'eau est support d'écosystèmes (cours d'eau, ripisylves, étangs, zones humides, canaux) formant une trame sur toute la région. Sa présence, ainsi que la gestion humaine qui y est liée, produisent des terroirs et paysages spécifiques, à leur tour supports de cadre de vie et d'activités ; l'eau engendre également les très nombreuses zones humides ou inondables qui sont, pour beaucoup, des sites remarquables, parfois aux échelles nationale et européenne.

Objectif(s) :
  • Favoriser, dans les Hauts-de-France, la décision d'implantation de projets stratégiques d'entreprises mobiles et créateurs d'emplois,
  • Favoriser, à plus grande échelle, le développement économique et l'emploi dans la région Hauts-de-France.
Objectif(s) :

La  Région Hauts-de-France a mis en œuvre une aide concrète visant à :

  • Accompagner, dès le 1er janvier 2019, les habitants de la région à convertir leur véhicule à essence,
  • Améliorer le pouvoir d'achat des ménages,
  • Réduire la pollution de l'air due aux déplacements quotidiens.

À cette aide à la conversion peut, sous conditions, s'ajouter une prime pour les habitants de la Somme. En effet, depuis le 1er janvier 2019, le Département de la Somme complète cette aide pour l'équipement d'un kit bioéthanol des ménages samariens.

Pour bénéficier à la fois de l'aide à la conversion régionale et départementale, une seule demande est nécessaire via la plateforme dématérialisée des Aides régionales à l'adresse : https://aidesindividuelles.hautsdefrance.fr/sub/extranet/dispositif-consulter.sub?sigle=ACB

Plus d'informations ci-dessous.

Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 19